Actualités

  Accueil > Actualités
Retour
09/11/2020

8 Français sur 10 se disent pessimistes sur la situation économique du pays  

Artémis courtage s’est attachée par le biais d’une étude menée en trois vagues avec OpinionWay, à connaître le rapport des Français en matière d’immobilier dans ce contexte de crise sanitaire et économique.

Artémis courtage, société indépendante de courtage en crédit immobilier et assurance emprunteur, s’est attachée par le biais d’une étude menée en trois vagues (avril, juin et octobre) avec OpinionWay, à connaître le rapport des Français en matière d’immobilier dans ce contexte de crise sanitaire et économique.

78% des Français se disent pessimistes sur la situation économique du pays. Ce pessimisme n’atteint pas spécialement les personnes qui ont un crédit immobilier, elles sont plus nombreuses (54%) à se dirent optimistes concernant leur situation économique personnelle que celles qui n’ont pas de crédit et seuls 7% ont effectué des démarches pour suspendre les mensualités de leur crédit immobilier en cours (-6 points vs vague 2 en juin 2020 post-confinement).

52% des Français sont pessimistes sur la situation économique du marché de l’immobilier. Les plus pessimistes sont les habitants des grandes agglomérations de province, 56% des habitants des villes de plus de 100 000 habitants se disent pessimistes.

1/3 des Français estiment que les prix de l’immobilier baissent, alors que dans l’état actuel les prix continuent de grimper.

Des craintes toujours présentes concernant l’accès au crédit immobilier

8 Français sur 10 pensent toujours qu'aujourd'hui, les banques sont plus exigeantes pour accorder des crédits immobiliers ; opinion plus marquée en Ile-de-France à 90%. 70% des Français pensent que les délais pour obtenir un crédit s'allongent. Cette perception est à la baisse par rapport aux anticipations mesurées dans les précédentes vagues (-4 points vs vague 2, -7 points vs vague 1 en avril 2020).

56% pensent que les taux des crédits immobiliers augmentent ; opinion plus marquée par les 25-34 ans (58%).